Brussels Mawlid Festival 5ème édition : "Soyons le changement"

Brussels Mawlid Festival 5ème édition : "Soyons le changement"10.12.2016 : Aisa Belgique, Ensemble pour la Paix et la Fraternité et les Amis de l’Islam.

 

la 5ème  édition du Mawlid à Bruxelles. « Soyons le changement »

 

de 19h00- 23h00 , place Masui 27, 1000 Bruxelles

 

qui accueille, Jupiter Diop : du reggae teinté de spiritualité et Taha Adnan poète+ réunion spirituelle.

 

Mawlid@eppf.be ou Belgique@aisa.be


Radio-Canada: Un chrétien, un musulman et un laïc plaident pour une culture de paix

undefinedLe cheikh Khaled Bentounes, guide spirituel de la voie soufie Alawiya qui milite pour une journée mondiale du vivre ensemble, est à Montréal dans le cadre de sa tournée nord-américaine.

Il a rencontré Dom André Barbeau, le père abbé de l'Abbaye Val-Notre-Dame, à Saint-Jean-de-Matha, et Raymond Chrétien, président de l'Observatoire des maires sur le vivre ensemble. Deux hommes de Dieu et un laïc, qui prônent une culture de paix et considèrent le vivre ensemble comme un antidote aux intégrismes et au radicalisme.

Plus on est nombreux à choisir de mieux vivre ensemble plus cet engagement changera le monde, croit le cheikh Bentounes.

Lire la suite


Cheikh Khaled Bentounes reçu par le président de l’Assemblée générale des Nations Unies

undefinedCheikh Khaled Bentounes, président d’honneur de l’Association Internationale Soufie Alâwiyya (AISA ONG), a été reçu le 4 octobre 2016 à New York par Peter Thomson, Président de l’Assemblée Générale des Nations-Unies, la plus grande instance Onusienne. L’audience s’est déroulée en présence de Sabri Boukadoum, représentant permanent d’Algérie à l’ONU (au milieu sur la photo).

Selon Cheikh Bentounes, « le message d’AISA ONG Internationale a été pleinement reçu ». Selon lui, le président Peter Thomson « a longuement écouté et compris la nécessité et l’importance » de l’action d’AISA en faveur du vivre ensemble. « Il nous apporte son plein soutien, nous demandant de sensibiliser davantage l’opinion internationale et les représentants des pays à l’ONU », explique Cheikh Bentounes, dans un compte rendu de cette audience, au cours de laquelle il a insisté pour sa part, sur « la nécessite d’écouter d’avantage la voie de la société civile musulmane de la famille humaine ».

Le président d’AISA profitera pour informer son hôte que « plus de 350 millions  fidèles musulmans sont soufis, et à travers les lettres de soutien de leurs Cheikhs, ils nous encouragent dans cette action, alors que de nombreux leaders religieux d’autres confessions, personnalités politiques, intellectuels, écrivains, enseignants, journalistes….approuvent notre action car tous désirent que le monde puisse vivre dans la réconciliation et la paix ».

Lire la suite


Haut représentant des Nations unies pour l’Alliance des civilisation refuse son soutien

undefined

Le Haut représentant des Nations unies pour l’Alliance des Civilisations a refusé son soutien à une initiative de l’ONG présidée par Khaled Bentounes, fin septembre, en raison de son affiliation à la pensée musulmane soufie.

Cheikh Khaled Bentounes, le président de l’Association internationale soufie Alâwiyya (AISA), ONG musulmane de promotion du vivre ensemble, a essuyé un refus inattendu de la part d’un représentant des Nations unies.

À la fin du mois de septembre, le guide spirituel de la fraternité soufie s’est en effet rendu à New York, au siège de l’ONU, pour y rencontrer le Haut représentant des Nations unies pour l’Alliance des civilisations (ONU-AC), le qatarien Nassir Abdelaziz Al-Nasser. Khaled Bentounes souhaitait en effet solliciter le soutien du représentant à sa pétition en ligne pour que les Nations unies décrètent une Journée mondiale du vivre ensemble.

Mais la porte-parole de Nassir Abdelaziz Al-Nasser lui a opposé un refus, au motif que l’ONU-AC « n’accorde aucun soutien aux mouvements soufis ». Un refus d’autant plus surprenant que l’ONG AISA dispose déjà d’un « statut consultatif spécial » auprès du Conseil économique et social de l’ONU. L’organisation a également participé, en mai 2016, au sommet humanitaire mondial d’Istanbul, également organisé par l’ONU.

La pensée soufie « loin d’être un handicap »

Surpris de cette réponse, Khaled Bentounes a adressé une lettre au Haut représentant, lui demandant de réviser sa position. « Nos engagements émis lors du premier sommet humanitaire à Istanbul au mois de mai dernier, vont dans le sens des actions de votre organisme », plaide-t-il dans ce courrier.

« Notre affiliation à l’école de la pensée soufie fondée par le Cheikh Ahmed Mustapha al-‘Alâwî, au début du XXe siècle, auquel l’Unesco a rendu hommage en le reconnaissant comme un grand penseur du XXe siècle, est loin d’être un handicap à un moment où le monde musulman vie des moments graves et l’image de l’Islam ne cesse de se dégrader », poursuit Khaled Bentounes. Et le guide soufi d’appeler le représentant de l’ONU à « voir que les actions que nous menons vont dans le sens de la promotion d’un islam d’ouverture ».

« Il est de votre responsabilité et de votre devoir en tant qu’organisme international de coopérer et d’aider les idéaux qui contribuent à donner la place à cet Islam de tolérance et de fraternité pour réconcilier la famille humaine dans sa diversité », insiste-t-il.

De nationalité algérienne, Khaled Bentounes est également actif en France, où il a fondé en 1991 le mouvement des Scouts Musulmans de France.


CEREMONIE DE REMISE DU PRIX EMIR ABD EL KADER 2016

Communiqué de Presse 09-23-20164.pdf Le 21 septembre 2016, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Paix a eu lieu au siège de la fondation Djanatu al-Arif à Mostaganem la première cérémonie de remise du prix Emir Ab el-Kader. Ont assisté à la cérémonie de nombreuses personnalités algériennes dont le ministre de la Culture, les Walis d’Oran et de Mostaganem, le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, et plusieurs ambassadeurs (Belgique, Canada, Croatie, Espagne, Indonésie, Iran) et consuls généraux (France, Maroc, Belgique), Mme Fadila Laanan, ministre du gouvernement Bruxellois, le maire de la ville d’El-Kader (USA) et la représentante du maire de Montréal,. Une assistance de plus de 3000 personnes venue de différentes régions d’Algérie et de l’étranger a participé avec émotion à cette première remise du Prix.

 


Colloque « Renouer avec le vivant un nouveau paradigme pour la santé »

Programme_Renouer avec le Vivant..pdf Du 22 au 24 novembre 2015 – Fondation Djanatu-al-Arif Mostaganem Algérie -

Convaincus par la nécessité de promouvoir une nouvelle vision de notre santé, centrée sur le respect du vivant, dans un rapport de Paix avec notre environnement, la Fondation Méditerranéenne du Développement Durable, «DJANATU AL ARIF» et l’association AISA ONG internationale, titulaire du statut consultatif spécial auprès de l’ECOSOC en partenariat avec l’université Abdelhamid Ibn

Badis de Mostaganem, organisent un colloque international intitulé « Renouer avec le vivant, un nouveau paradigme pour la santé ».

Ce colloque réunira des intervenants pluridisciplinaires : médecins, chercheurs, universitaires, psychologues, représentants d’associations, membres d’organisations internationales et nationales, écrivains et conférenciers qui œuvrent au quotidien pour faire évoluer les comportements, améliorer et harmoniser les rapports de l’être humain avec lui-même et son environnement.

Des thématiques prioritaires relatives à la Terre, l’eau, l’agriculture, l’hygiène alimentaire, la nutrition, les thérapeutiques d'aujourd'hui et les questions éthiques très actuelles telles que la dimension sacrée de la nourriture y seront débattues.

Ce Colloque s’inscrit dans le cadre du 1er festival de la Journée Mondiale du Vivre Ensemble . Ce dernier se déroulera du 22 au 26 novembre 2015, et comprendra en plus du colloque, la commémoration de la journée mondiale de l’élimination des violences faites aux femmes, l’instauration du Prix «  Émir Abd el-Kader » , pour la promotion du Vivre Ensemble et de la coexistence pacifique en Méditerranée et dans le monde.

Dans le cadre du premier festival de la « Journée Mondiale du Vivre Ensemble », Aisa ONG internationale, en partenariat avec la fondation Djanatu al-Arif et l’Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem organise un colloque international intitulé «Renouer avec le vivant un nouveau paradigme pour la santé ».

Des thématiques prioritaires relatives à la Terre, l’eau, l’agriculture, l’hygiène alimentaire, la nutrition, les thérapeutiques d'aujourd'hui et les questions éthiques très actuelles telles que la dimension sacrée de la nourriture y seront débattues.

Ce colloque réunira des intervenants pluridisciplinaires : médecins, chercheurs, universitaires, psychologues, représentants d’associations, membres d’organisations internationales, écrivains et conférenciers qui œuvrent au quotidien pour faire évoluer les comportements, améliorer et harmoniser les rapports de l’être humain avec lui-même et son environnement.

L'entrée au colloque est libre et que les inscriptions se feront prochainement sur le site de Djanatu al Arif - http://djanatualarif.net/


Le Cheikh al-‘Alâwî à l’UNESCO

undefinedLa pensée, l’œuvre et l’héritage du Cheikh al-‘Alâwî (1869-1934) seront mis à l’honneur les 28 et 29 septembre 2015 à l’UNESCO, à Paris (France) à travers deux journées intitulées « L’islam spirituel et les défis contemporains ».

Succédant en 1909 à son maître le cheikh al-Buzaydî, le cheikh al-Alâwî fut le revivificateur de la Voie soufie Darqâwiyya-Shâdhiliyya au début du vingtième siècle. Il sut harmoniser tradition et modernité pour donner une nouvelle dynamique à l’enseignement ésotérique de l’islam. Son œuvre considérable et son message furent répandus dans le monde entier. Il fut le premier maître soufi à introduire cet enseignement en Occident. De nombreuses et éminentes personnalités musulmanes et européennes témoignent de l’apport de sa pensée sur les plans spirituel, philosophique et journalistique. Il fut reconnu par tous comme un rénovateur, et un combattant pour la sauvegarde de la personnalité et de la culture arabo-musulmane.

L’héritage qu’il a légué à l’humanité surprend encore aujourd’hui par son actualité, sa modernité et son universalité.


Une Journée Mondiale du Vivre Ensemble

DÉSIR DE PAIX
Ensemble demandons à l’ONU de décréter une Journée Mondiale du Vivre Ensemble.

Notre DÉSIR DE PAIX n’a jamais été aussi grand. Il est urgent de mettre fin à la culture de violence, Il faut créer une culture de paix.Joignez votre voix à celle de milliers d’autres: Demandez avec nous que l’ONU décrète une journée mondiale du VIVRE ENSEMBLE.Signez la pétition !
http://www.jmve.ch/accueil.html


Parole pour la Paix – Mercredi 29 Octobre

"Nommer un congrès Parole aux femmes est d’une grande audace, d’un grand courage. Ce n’est pas qu’un congrès, mais le début d’un mouvement beaucoup plus fort. Et nous souhaitons qu’il le soit." Fatima-Zohra Bensoltane, présidente de séance

Féminin : Ethique et Education

« Celui qui tient les clés de l’éducation tient les clés du monde ». Nelson Mandela

Le premier thème était celui de l’éducation des jeunes générations, de la relève, un enjeu fondamental pour le devenir de nos sociétés.

(source http://congres-international-feminin.org/)

 

Lire la suite


L’association AISA lance une campagne de mobilisation mondiale pour que l’ONU décrète « La Journée Mondiale du Vivre Ensemble »

L’Association Internationale Soufie Alâwiyya, AISA ONG Internationale, lance une campagne de mobilisation mondiale pour que l’ONU décrète La Journée Mondiale du Vivre Ensemble. Une pétition à l’intention de l’ONU est lancée pour démontrer aux autorités politiques ce DÉSIR DE PAIX.

Du 9 au 20 mars, le Cheikh Bentounes participe à la 59ème session de la commission « Statuts de la Femme » du Conseil Économique et Social de l’ONU (ECOSOC), au siège des Nations Unies à New York. A cette occasion il déposera le dossier de la Journée Mondiale du Vivre Ensemble (JMVE) auprès des différentes instances et des personnalités rencontrées.

Chacun d’entre vous qui souhaite voir le monde changer est invité à signer cette pétition. Plus il y aura de personnes à choisir de mieux vivre ensemble plus cet engagement changera le monde.

Pour signer la pétition cliquez ici.

Source: http://www.fondapol.org/debats/lassociation-asia-lance-une-campagne-de-mobilisation-mondiale-pour-que-lonu-decrete-la-journee-mondiale-du-vivre-ensemble/


Un projet d’avenir pour un monde à venir.

Un projet d’avenir pour un monde à venir.

L’Association Internationale Soufie Alâwiyya, AISA ONG Internationale, lance une campagne de mobilisation mondiale pour que l’ONU décrète La Journée Mondiale du Vivre Ensemble. Une pétition à l’intention de l’ONU est lancée pour démontrer aux autorités politiques ce désir de paix.

Du 9 au 20 mars, le Cheikh Bentounes participe à la 59ème session de la commission « Statuts de la Femme » du Conseil Économique et Social de l’ONU (ECOSOC), au siège des Nations Unies à New York. A cette occasion il déposera le dossier de la Journée Mondiale du Vivre Ensemble (JMVE) auprès des différentes instances et des personnalités rencontrées.

Chacun d’entre vous qui souhaite voir le monde changer est invité à signer cette pétition. Plus il y aura de personnes à choisir de mieux vivre ensemble plus cet engagement changera le monde.

Pour signer la pétition cliquez ici.

Source: http://www.trop-libre.fr/indefini/un-projet-davenir-pour-un-monde-%C3%A0-venir


Cheikh Bentounès : "Il faut réapprendre la valeur de la vie à nos enfants"

VIDÉO. Pour le guide spirituel soufi, c'est l'éducation qui est à l'origine du mal qui frappe l'islam de France.

C'est dans ses bureaux de Clichy-la-Garenne que le cheikh Bentounès nous reçoit. Pour le guide spirituel soufi, rien n'excuse l'horreur commise à la rédaction de Charlie Hebdo et dans l'Hyper Cacher, les 7 et 9 janvier 2015, et les auteurs de ces attentats sont des faibles d'esprit : "Pour ces jeunes, l'islam est devenu le refoulement de toutes les frustrations, de leurs échecs. Ils n'ont pas appris à filtrer la puissance des mots et du verbe. Or, sans éducation, l'information religieuse peut être dangereuse."

Pour le cheikh, qui est aussi le cofondateur du Conseil français du culte musulman, ces djihadistes ne cherchent qu'une chose : devenir célèbres à tout prix, même si le prix, c'est leur vie. La seule solution pour combattre ces dérives : l'éducation. "Nous devons apprendre à nos enfants qu'avant d'être noirs, juifs, musulmans ou chrétiens, nous sommes d'abord une conscience, un être humain". Un message de sagesse et d'apaisement destiné à la société tout entière et à une communauté musulmane victime collatérale d'un islam tourmenté. (source: lepoint.fr)


La relation de l’homme avec Dieu

undefinedPar Cheikh Khaled Bentounès | le 11. février 2015 - 7:00

L’action de l’homme vertueux d’œuvrer pour le bien dans la société au sein de l’humanité devient alors une nécessité pour sa quête et un impératif dans sa relation avec le Divin, et non seulement un devoir moral ou religieux.

Il faut tout d’abord examiner la place de l’homme dans la création et le sens que l’on donne à la notion de salut pour pouvoir enfin comprendre et saisir l’importance de la portée de nos actes durant notre vie ici-bas.

Lire la suite


Déclaration d’Oran – 30 octobre 2014

Lors de la séance de clôture du premier Congrès International Féminin pour une Culture de Paix Parole aux Femmes, organisé par AISA ONG Internationale et la Fondation Djanatu al-Arif, qui s’est tenu à Oran en

Algérie, les participants ont adopté la déclaration suivante : Nous, les représentants de plus de 25 nationalités réunis en congrès extraordinaire à Oran, les 28, 29 et 30 octobre 2014, sous le haut patronage de Son Excellence, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire sous le thème de Parole aux femmes, en vue de mettre en place une plate forme de travail sur la culture de la paix, organisé par l’Association Internationale Soufie Alâwiyya (Aisa) sous la présidence honorifique de cheikh Khaled Bentounes en coordination avec la Fondation Djanatu al-Arif... (source http://congres-international-feminin.org/)

 

Lire la suite


News

Brussels Mawlid Festival 5ème édition : "Soyons le...

10.12.2016 : Aisa Belgique, Ensemble pour la Paix et la Fraternité et les Amis de l’Islam.   la 5ème  édition du Mawlid à Bruxelles. « Soyons le...
(Mar 06 Déc)

Radio-Canada: Un chrétien, un musulman et un laïc ...

Le cheikh Khaled Bentounes, guide spirituel de la voie soufie Alawiya qui milite pour une journée mondiale du vivre ensemble, est à Montréal dans le c...
(Sam 15 Oct)

Cheikh Khaled Bentounes reçu par le président de l...

Cheikh Khaled Bentounes, président d’honneur de l’Association Internationale Soufie Alâwiyya (AISA ONG), a été reçu le 4 octobre 2016 à New York par P...
(Jeu 13 Oct)

Haut représentant des Nations unies pour l’Allianc...

Le Haut représentant des Nations unies pour l’Alliance des Civilisations a refusé son soutien à une initiative de l’ONG présidée par Khaled Bentou...
(Jeu 13 Oct)

CEREMONIE DE REMISE DU PRIX EMIR ABD EL KADER 2016

Communiqué de Presse 09-23-20164.pdf Le 21 septembre 2016, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Paix a e...
(Dim 02 Oct)

Attentat à Nice: Unis et solidaires face à l’horre...

Nice, 15 juillet 2016 ‐ AISA ONG Internationale, condamne avec la plus grande vigueur, l’attentat horrible de Nice le soir du 14 juillet, qui a coûté ...
(Dim 17 Juil)

Bibliographie

Le soufisme coeur de l’Islam Apparu au VIIe siècle, le soufisme est le courant ascétique et mystique de l’islam fondé...
(Ven 13 Mai)

Biographie

Vue Minaret Mostaganem Le cheikh Khaled Bentounes est né à Mostaganem (Algérie), en 1949. Il est l’arrière-pe...
(Ven 13 Mai)

Rassemblement pour la paix universelle 24 avril 20...

L'association Ensemble pour la Paix et la Fraternité , ainsi que ses partenaires organisent un rassemblement pour la Paix universelle  , qui se déroul...
(Mer 20 Avr)

Attentats meurtriers à Bruxelles: Restons unis fac...

Genève, le 22 mars 2016. AISA ONG Internationale, condamne avec la plus grande force, les attentats terroristes de Bruxelles, qui ont...
(Mer 23 Mar)

Voir toutes les news